Dont dream its over


C’était les années 80, et une voix magnifique.

La chanson n’est pas de Paul Young au départ mais elle a bercé beaucoup de mes moments, un peu aussi comme Avalon de Bryan Ferry, que je mettrai sans doute un autre jour.

Cette chanson, Paul Young l’a chanté le jour du Concert pour Mandela, en 1986.

Elle est restée en single très longtemps, pour finalement rentrer dans un album en 1991.

Sa voix me manque.

Le texte est encore très actuel

Paul Young Dont dream its over

there is freedom within there is freedom without
try to catch the deluge in a paper cup
there’s a battle ahead, many battles are lost
but you never see the end of the road
while you’re travelling with me
hey now hey now
don’t dream it’s over
hey now hey now
when the world comes in
they come they come
to build a wall between us
we know they won’t win

now I’m towing my car there’s a hole in the roof
my possesions are causing me suspicion but there’s no proof
in the paper today tales of war and of waste
but you turn right over the TV page

now I’m walking again to the beat of a drum
and I’m counting the steps to the door of your heart
only shadows ahead barely clearing the roof
get to know the feeling of liberation and relief

hey now hey now
don’t dream it’s over
hey now hey now
when the world comes in
they come they come
to build a wall between us
don’t ever let they win

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s