Histoire du lampadaire et du jet d’eau à Genève


En fait, il n’y a pas grand chose à dire mais tout à imaginer.
Le jet d’eau est une des images fortes de la ville. Quand on montre Genève, on le montre.
Certains vont s’y photographier et posent. Certains ne le regardent même plus, pris dans le quotidien de leur vie.
J’aime le regarder quand je roule à Genève.
Il arrive qu’il soit éteint, quand il y a trop de vent, ou qu’on y fasse de la maintenance.
Les lampadaires, qui bordent les quais de la ville sont très stylés mais on les représente moins. Ils ont du charme, un charme suranné.
Les associer sur des clichés me semblait une bonne idée.
Maintenant, il ne tient qu’à vous d’imaginer…

A l’ombre des arbres, l’été, à Genève


Il y avait un soleil de plomb, cet après-midi là, mais les feuilles offraient une fraicheur relative à ceux qui avaient la chance de pouvoir y flâner, nous, qui étions coincés dans la circulation, les regardions sans amertume, après tout, il y a bien pire à regarder, dans un embouteillage, bien pire…